Devenir professeur de yoga ?

Quand j’ai démarré ma formation de professeur de yoga, il y a un peu plus d’un an, je n’envisageais pas vraiment d’enseigner.

Je voyais plutôt la formation comme un moyen d’approfondir ma pratique (11 ans déjà !), acquérir de nouvelles connaissances, étudier les asanas plus en détail, aborder le versant philosophique du yoga… et  me forcer à me mettre d’avantage sur mon tapis.

Surtout, j’avais vraiment besoin d’un projet positif et motivant. Nous avions encaissé beaucoup de choses en 2015, en apprenant la maladie de notre fille et en devant faire face à toutes les difficultés que sa pathologie entrainait. Par moment, j’avais l’impression de m’enfoncer dans un abîme triste et sombre et j’étais anxieuse de la façon dont notre vie allait évoluer.

Démarrer cette formation, c’était une manière de construire quelque chose de beau, mais aussi de m’obliger à « faire autre chose ». Autre chose que prendre soin de ma fille ou bosser comme une forcenée, autre chose que m’inquiéter sans cesse. C’était me contraindre à déposer un peu ce fardeau et à ne penser qu’à moi… cela semble facile mais de nombreux parents seront d’accord avec moi : prendre du temps pour soi quand on a des enfants, ça peut être compliqué. Alors avec un enfant malade…

Appuyée par mon professeur, soutenue par mon chéri, je m’inscris.

Et me voilà engagée dans cette formation, pour 4 ans.

J’étudie les textes, découvre avec bonheur Patanjali, explore les pratiques, examine les spécificités du yoga de Desikachar. Je reçois un enseignement riche et porteur. Je rencontre de belles personnes, je partage avec de nouveaux amis. Plus que jamais, je sens tout le potentiel du yoga, en terme de bien-être, d’épanouissement. Plus que jamais, j’ai envie de transmettre les outils que le yoga nous apporte à mes enfants.

Et peut-être aussi un peu aux autres.

Petit à petit, l’idée fait son chemin.

Ça commence comme une boutade : si ça se passe trop mal au bureau, au pire, je pourrai toujours devenir prof de yoga.

Ça continue subrepticement, avec cette pensée qui revient de plus en plus souvent pendant les cours et la formation : « et si c’était moi qui guidais la séance, j’expliquerais comment ?  »

Et puis je quitte mon job, et vient la semaine de stage. Je m’aperçois que doucement, je me projette comme professeur, à réfléchir à ce que je voudrais apporter à mes élèves en priorité. Mais la peur est toujours là : peur de prendre la parole devant un groupe, peur de ne pas être à ma place, peur de mal faire, peur de ne pas être « à la hauteur ». Mais après tout, la formation ne sera pas finie avant encore 3 ans… et même si les élèves peuvent commencer à enseigner dès la deuxième année, rien ne me presse.

Vient la rentrée, et tout s’accélère. Une opportunité qui se dessine, des sollicitations, et une envie particulière. Parfois, les choses ont l’air de se mettre en place de façon parfaitement fluide et coordonnée, et ça fait du bien.

Alors qui sait, je n’attendrai peut-être pas la fin du cursus pour démarrer l’enseignement… mais ça je vous en reparlerai !

Je finis avec une vague de pensées reconnaissantes :

Une fois de plus, je ne peux que remercier mon chéri d’avoir été si solide et confiant, et de m’avoir apporté un tel soutien. Sans lui, rien n’aurait été possible… merci Amour !

Je remercie aussi les personnes qui m’ont encouragée, et qui aujourd’hui me font confiance et m’accompagnent dans mon projet, c’est vraiment bon de se sentir portée de cette façon !

Namaste les copains !

Namaste

Publicités

10 réflexions sur “Devenir professeur de yoga ?

  1. ommanipadmehum dit :

    Ton article me donne du courage pour me lancer également en tant que professeur de yoga! Merci ! J’espère que ton projet va se réaliser comme tu le souhaite!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s