L’agenda Yoga d’octobre : les yogis du coeur

Un chouette rendez-vous yoga aura lieu en octobre à Paris, et j’ai bien l’intention d’y participer !

Le dimanche 9 octobre, dès 10h, le Grand Palais accueillera les Yogis du coeur.

capture-decran-2016-09-19-a-10-47-49Cet événement est organisé par Mécénat chirurgie cardiaque, une association dont la principale mission est de permettre à des enfants atteints de malformations cardiaques de venir se faire opérer en France.

Après une édition 2015 au chateau de Versailles (mythique si j’en crois ceux qui y étaient), c’est le Grand Palais qui accueillera cette année les yogis pour une séance guidée d’1h30. Pour les 20 ans de l’association, 2700 yogis sont attendus, soit le nombre d’enfants sauvés depuis la création de Mécénat chirurgie cardiaque.

Moi qui aime tant le Grand Palais, et qui était si déçue d’y avoir loupé le Lolë White tour en 2013, me voilà enfin prête à savourer mon Savasana sous la verrière !

Les inscriptions se font en ligne : 25€ pour l’entrée et le t-shirt collector Yuj, 55€ pour l’entrée, le t-shirt et le tapis de yoga en liège Nature et Découverte, et 15€ pour les mini-yogis de 6 à 12 ans.

Pourquoi je veux y aller ?

  • pour pratiquer -enfin- sous la nef du Grand Palais
  • pour partager l’énergie de 2700 yogis réunis
  • pour soutenir Mécénat chirurgie cardiaque (100% des fonds récoltés consacrés aux opérations)
  • pour la séance mini-yogi où j’ai inscrit le Grand
  • pour savourer un thé dans ce lieu fabuleux
  • pour repartir avec un t-shirt en coton bio et de beaux souvenirs partagés avec mon mistouflet !

Et vous, ça vous tente ?

yogis_du_coeur_2016

 

Publicités

Rien ne m’appelle, rien ne m’attend

C’est une petite phrase qu’a prononcée mon prof de yoga, Denis, lors d’un précédent cours.

Nous étions en Savasana, la posture du cadavre. Une posture faite pour la détente des muscles et de l’esprit, pour la relaxation. Allongé sur le dos, on décontracte tous les muscles, on laisse le corps reposer au sol, le souffle libre, l’esprit apaisé.

Et durant ce moment dédié au calme, ce jour-là, mon esprit n’arrêtait pas de mouliner. Autant pendant les postures précédentes, j’avais réussi à canaliser mes pensées en me concentrant sur la respiration et les mouvements, autant là c’était un assaut des pensées importunes. Le boulot, les tâches non terminées, les appels que je n’avais pas eu le temps de passer la veille et qu’il fallait que je note pour lundi, les mails non envoyés, les dossier du mois à venir. Après une semaine ultra-remplie et fatigante, pleine de journées stressantes, j’avais du mal à redescendre, à calmer l’afflux des idées. A peine allongée, immobile, laissée à moi-même, et hop ! retour au taf. Epuisant.

Calmer ses pensées, ça n’est pas une mince affaire, mais ça s’apprend. Parfois j’y arrive bien. Mais il y a des jours où c’est plus difficile que d’autres et là, avec mes bouffées de stress, je n’y arrivais pas du tout. Invasion totale et persistante.

Et puis mon prof, qui guidait ce moment de relaxation, nous a dit quelque chose du genre « Vous reposez sur le sol, vous êtes dans le moment présent« , et il a ajouté « Rien ne vous appelle, rien ne vous attend« .

Ça m’a fait un petit déclic. Rien ne m’appelle, rien ne m’attend. Je suis dans une salle de yoga, et je suis tranquille. Mon téléphone ne va pas sonner, aucun mail ne peut m’atteindre. Je ne suis en retard pour rien, ici. Et plus : aucun enfant ne va venir me réclamer un camion de pompier ou des rondelles de concombre. Pas de couche à changer, pas de Légo à ranger. Je suis libre, dans cette parenthèse.

Rien ni personne ne m’appelle, rien ni personne ne m’attend.

Je ne peux pas dire que je me suis trouvée illico en totale relaxation, mais cette phrase m’a aidée à apaiser -un peu- les fluctuations du mental. Et ça fait partie des avantages de suivre un cours avec un professeur : suivre une voix peut être vraiment salutaire.

Je vais garder cette phrase dans ma « boîte à outil », je pense qu’elle me resservira à nouveau prochainement ! Merci Denis 🙂

img_5617

Quel type de yoga est fait pour vous ?

Un article publié initialement sur mon blog Les vies d’Amélie, pour aider à choisir un cours de yoga parmi les styles existant !

Les vies d'Amélie

« Et je choisis quoi, comme cours de yoga ? »

C’est une question que m’ont souvent posée les amis qui voulaient débuter le yoga. Alors quand j’ai vu sur Pinterest ce petit organigramme, je me suis dit que ça pourrait être l’occasion de faire un point sur les différents types de yoga, et la façon de choisir son cours.

yogastyles

Le yoga, depuis son arrivée en occident, s’est diversifié en de nombreux courants et écoles, certains assez farfelus, d’autres restés très proches de l’enseignement des maîtres qui l’ont fait sortir de l’Inde (pour un petit rappel de l’histoire du yoga moderne, je vous conseille de voir le film Le souffle des dieux et/ou de lire l’article que j’avais écrit à son sujet ;D).

Le schéma ci-dessus reprend les plus répandus ou populaires de ces courants, et permet de déduire quel cours vous est le plus adapté, en fonction de vos envies et…

View original post 980 mots de plus

5 postures de yoga pour soulager le dos des jeunes parents

Les vies d'Amélie

Jeune parent, c’est une épreuve physique en soi. On porte, on berce, on balade… On s’endort parfois dans des positions totalement absurdes, mais jamais assez longtemps. Quant aux mamans qui allaitent, elles savent à quel point il est facile de se crisper le cou, les bras et le dos si on ne fait pas gaffe à sa position lors de l’allaitement.

Et puis ça grandit, ces petites choses. De plus ou moins 3 kilos, on passe tranquillement à 9 ou 10 sans s’en apercevoir. Mettre bébé au lit, le poser sur la table à langer, le câliner pour l’endormir, monter les escaliers (avec les courses de l’autre côté, c’est plus marrant)… Bref le mal de dos est assez fréquent chez les jeunes mamans et papas, et il ne faut pas le laisser s’installer. Heureusement que le yoga est là !

Voici 5 postures faciles, à la portée de toutes et…

View original post 738 mots de plus